Publié le sous Blogue, Réseaux sociaux - mobilité - numérique - ecommerce.

À l’occasion du 3e Printemps des Réseaux Sociaux, une centaine de participants ont eu la chance d’assister à la toute première conférence offerte par François Latulippe, producteur de contenu et gestionnaire des médias numériques et imprimés chez Leclerc communication. Pour l’occasion, celui-ci présentait les stratégies qu’il a choisi de mettre en place pour animer les différents réseaux sociaux des radios WKND 91,9 FM et CKOI 102,1 FM.

Quand on sait que 82 % des internautes québécois utilisent les médias sociaux (5 millions), ces différentes plateformes d’échange devinent incontournables. Parmi ces usagers, on retrouve 63 % des adultes et on remarque une croissance importante chez les 55 ans et plus. Avec ces quelques chiffres, François Latulippe a rapidement convaincu son auditoire que les réseaux sociaux pouvaient être un moyen efficace pour les radios, comme pour les autres médias d’ailleurs, d’étendre leur portée et d’acquérir de nouveaux adeptes.

Prolonger l’expérience studio pour les auditeurs

Si on considère le format de la radio WKND 91,9 FM, une radio résolument musicale, on constate que le contenu entre les pièces musicales dépasse rarement une durée de 3:40 minutes à 4 minutes. C’est ici que les réseaux sociaux permettent de prolonger l’expérience studio pour les auditeurs. Par exemple, quand une personnalité publique ou un artiste visite le studio pour une entrevue ou une prestation, les réseaux sociaux deviennent les canaux parfaits pour diffuser du contenu supplémentaire exclusif pour les abonnés des comptes. Que ce soit avec des vidéos, des photos ou des versions longues d’entrevues, le contenu qui est diffusé donne aux abonnés le sentiment de faire partie d’un club sélect.

En retour, les abonnés qui aiment et partagent le contenu des différents comptes agissent comme ambassadeurs pour les radios WKND et CKOI. Ils diffusent le contenu sur leur page personnelle et leurs amis ont envie de cliquer sur les liens, de s’abonner aux comptes et découvrent une radio qu’ils ne connaissaient pas et finiront peut-être par adopter.

Pour que la magie opère et que la communauté virtuelle grandisse et échange régulièrement, François Latulippe a partagé ses secrets avec les participants à sa conférence. Tout d’abord, il faut créer et diffuser du contenu qui permet aux fans de mieux connaître votre marque ou votre produit et de renforcer leur lien d’appartenance à votre marque. Dans le cas des radios, on pense ici à des portions d’entrevues inédites ou à des photos d’arrière-scène. On pense aussi à des montages de meilleurs moments.

Les images populaires, la modération est de mise

Comme dans tous les domaines, il y a également des classiques qui vont toujours fonctionner. Les vidéos de bébé, de chats, les potins artistiques et les publications virales vont incontournablement entraîner des partages. Il ne faut toutefois pas en abuser, certains de vos abonnés risquent de ne pas les apprécier et de tout simplement décider de quitter votre compte. La modération est de mise, sachez-le.

Une image vaut 1000 clics

Qu’en est-il est images et des mots-clics? Selon François Latulippe, une image vaut 1 000 clics. Saviez-vous qu’une publication accompagnée d’une photo ou d’un vidéo obtient habituellement 53 % plus de mentions « j’aime »? Les photos et les vidéos obtiennent 84 % plus de clics et sont partagées 104 % plus souvent que les simples textes. C’est la preuve qu’il vaut la peine de trouver la bonne image pour illustrer ou même remplacer votre propos. Quant aux mots-clics, ils sont essentiels lors des publications sur Twitter et Instagram. Bien qu’ils ne soient pas encore beaucoup utilisés sur Facebook, ça ne saurait tarder. Il faut donc prendre dès maintenant l’habitude de les utiliser et s’assurer ainsi que notre contenu sera répertorié correctement dans le futur.

En partageant ses bons coups avec les participants du 3e Printemps des Réseaux Sociaux, François Latulippe rappelle également l’importance de cultiver la relation avec les abonnés des différents comptes. Chacun des commentaires qu’ils émettent mérite une réponse et permettra de mieux comprendre les besoins et les attentes de la clientèle. En discutant avec la communauté et en suivant attentivement les différentes statistiques de leurs publications (entre autres avec Hootsutie et Facebook Insights) les gestionnaires de réseaux sociaux ont la chance d’ajuster leurs efforts pour obtenir les résultats souhaités

Les commentaires sont fermés.