Publié le sous Blogue.

Les travailleurs de Produits métalliques Bussières ne sursautent plus lorsqu’ils voient apparaître un nouveau collègue dans l’usine.

Rien plus normal, car ils l’ont eux-mêmes choisi!
 
C’est dorénavant leur responsabilité de se creuser les méninges pour trouver des solutions créatives afin de permettre à leur entreprise de trouver tous les talents dont elle a besoin. Ce n’est pas celle du gestionnaire des ressources humaines. Encore moins celle du boss
Ça se passe comme ça dans une entreprise dite «libérée».
 
Le site spécialisé Manager GO! explique que le principe de ce nouveau modèle d’organisation est de laisser les salariés prendre les initiatives dans leur milieu de travail. «Le postulat de base repose sur un climat de confiance et de reconnaissance dans lequel les compétences des salariés peuvent pleinement s’exprimer, si et seulement si, une liberté totale leur est accordée. Le système hiérarchique classique est remplacé par une structure plate où les travailleurs s’autodirigent.»
 
Dans cette chronique, le 24 juillet dernier, nous vous parlions de Régitex, l’«usine sans patron» de Saint-Joseph-de-Beauce spécialisée dans la fabrication de fils pour les manufacturiers de tissu de haute performance.
 
«Avant de rencontrer Lisa Fecteau [la propriétaire de Régitex], je ne pouvais m’imaginer qu’un tel modèle d’organisation pouvait exister», raconte Steve Bussières, le président de Produits métalliques Bussières (PMB). Un sous-traitant industriel spécialisé dans la transformation des métaux en feuille, l’entreprise familiale fondée en 1991 fait travailler une soixantaine de personnes à Saint-Henri, près de Lévis. «Faire confiance à mes employés au point de leur remettre le pouvoir de décision entre leurs mains, c’est le plus beau risque que je pouvais prendre dans ma vie.»
 
Bouffée de liberté
La «libération» de PMB ne fait que commencer. Steve Bussières ne sait pas à quel moment elle se réalisera complètement. 
«C’est un long chemin que nous empruntons. Je n’ai pas de plan. Je n’ai pas d’échéancier. Je n’impose pas une vitesse au changement. La prochaine étape? Je ne la connais pas. On la franchira au moment où elle se présentera à nous. Chose certaine, nous apprenons. Nous grandissons. Nous sortons de notre zone de confort.»
 
(…)
 
Source: https://www.lesoleil.com/affaires/le-travail-et-nous/lentreprise-liberee-6d2e655eb8348169ea304951a2c660a4
 
 

Steve Bussières, Président de Produits métalliques Bussières participera à la Semaine Gestion et Ressources Humaines, du 23 au 27 avril 2018.

Pour s’inscrire à son activité EN LIGNE: http://bit.ly/WInscriptionSGRH

Webinaires du lundi au jeudi, sur l’heure du midi.

– 7 Ateliers en ligne (en tout temps durant la semaine).

– Journée de conférences le vendredi 27 avril (présentiel).

Horaire, information ou inscription en ligne : http://www.colloquium.ca/semaine-gestion-rh/horaire-semaine/

Semaine Gestion et Ressources Humaines

Les commentaires sont fermés.